PSG-Real : quand le passé ressurgit

Que retiendra-t-on de ce huitième de finale de Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain et le Real Madrid ? Un match aller qui a échappé en quelques minutes aux parisiens, un match retour où l’équipe d’Unai Emery semblait sans idées et sans armes face à l’organisation et au pragmatisme madrilène, vainqueur également 2-1 au match retour et anéantissant les espoirs parisiens, pourtant si florissants entre les deux matchs.

Le football, on le sait, est l’opium du peuple. Et il se bâtit par les mots et les images faisant ressurgir la passion. L’entre-deux matchs entre les deux clubs a donc été l’occasion pour le Paris Saint-Germain de lancer une campagne monstrueusement volumineuse intitulée #EnsembleOnVaLeFaire et rameutant les supporters les plus passionnés mais également les plus bankables (DJ Snake par exemple) au sein de visuels stylisés et distribués sur les réseaux sociaux en masse à l’approche du match.

 

 

Mais le football se construit également de souvenirs, et ce match tombait parfaitement bien dans le calendrier pour rappeler un exploit passé du club de la capitale.

25 ans auparavant, en mars 1993, le PSG passait les quarts de finale de Coupe de l’UEFA en éliminant le Real Madrid après une défaite au match aller 3-1, soit le même score qu’en 2018. Une coïncidence qui a permis de ramener, sur le devant de la scène médiatique et digitale, certains joueurs et acteurs de cet exploit.

 

 

Outre les ex-parisiens jouant des rôles de consultants de premier choix sur des médias audiovisuels (comme Daniel Bravo, Alain Roche et dans une moindre mesure Eric Rabesandratana), l’occasion fut également saisie par d’anciens joueurs de la capitale pour se refaire une santé sur les réseaux sociaux. Ce fut notamment le cas de Vincent Guérin, fondateur de VGS Sport, et infatigable milieu de terrain de l’époque. Que ce soit sur Twitter, Facebook ou Instagram, l’ex-numéro 8 du PSG s’est lancé la semaine précédant le match dans une campagne de communication, avec des visuels stylisés, distribuant ainsi à sa communauté, grandissante au fil des publications, les bons ingrédients pour créer l’exploit. Son dernier tweet, retweeté par le club du PSG, a notamment atteint la barre des 240 000 impressions. Plutôt pas mal pour un compte certifié.

 

 

Et même si l’exploit ne s’est pas reproduit, ce match aura en tout cas permis de remettre en lumière certaines gloires du passé.

 

 

Comments

comments